3e trimestre 2012

Retour au sommaire

Baltic 50

Le Baltic 50, nouvel alliage Cobalt/Chrome de la SDC.

etiquai_baltic50_120920.petit.jpgLe Baltic 50 s'ajoute à notre gamme d'alliage en complément du Baltic 40 déjà existant en Cobalt Chrome.

Ce nouvel alliage a été conçu spécifiquement pour s'adapter notamment aux caractéristiques de la céramique SHOFU Halo et MP.

Son conditionnement par 500g et son prix attractif en font un alliage d'usage courant. De nombreux laboratoires l'ont d'ores et déjà sélectionné depuis son lancement le 1er juillet dernier.

Il a été testé par notre réseau de Laboratoires Pilotes. Nous tenons à remercier les laboratoires qui ont participé aux essais préliminaires.

Demandez des informations complémentaires à votre interlocuteur commercial de la SDC.

Composition

CoCrMoSiWFeMnAutres
64,4 % 20,0 % 6,5 % 1,0 % 6,5 % 0,5 % < 1 % 0,1 %

Propriétés techniques

Couleur ...................................................................blanc
Masse spécifique.....................................................8,4 g/cm³
Intervalle de fusion ................................................1405-1420 °C

Coefficient moyen de dilatation thermique:
20°C-600°C ............................................................14,8 μm/Mk

Mode d'emploi du Baltic 50

Modelage : Suivre les indications générales pour la préparation d’une coulée en Cr Co. La maquette en cire doit avoir une épaisseur minimale de 0,3 mm.

Mise en revêtement : Utiliser uniquement un revêtement à base de phosphate, avec ou sans cylindre.

Préchauffage du cylindre : Suivre le mode d’emploi du fabriquant. Maintenir le cylindre, selon sa dimension, à une température de 900 °C.

Fonte et coulée : Utiliser un creuset non graphité dédié à cet alliage uniquement.

- À la flamme : oxy-acétylène ou oxy-propane. Celle-ci doit être réglée avec soin et précision. La flamme doit être réductrice et légèrement oxydante. Déclencher le mécanisme dès que les plots s’affaissent. La gangue de protection
ne doit pas s’ouvrir.

- Induction ou électrique : déclencher le mécanisme dès que les plots s’affaissent. La gangue de protection ne doit pas s’ouvrir.

Dérochage et sablage : Laisser refroidir à l’air le cylindre (400 °C minimum). Ou après refroidissement complet, dérocher le revêtement avec soin, sablage 110 μm.

Dégrossissage : L’utilisation de meulettes non polluantes est recommandée.

Sablage : 50 à 110 μ.

Nettoyage des armatures : au bac à ultra-sons ou au jet de vapeur.

Oxydation : 10 min à 980 °C sous vide, n’est pas nécessaire si un bonding est utilisé.

Cuisson de la céramique : l’utilisation d’un bonding est obligatoire pour la cuisson des céramiques.

• Si l’alliage est utilisé conformément aux instructions, il pourra être gratté et poli facilement.

• Un polissage méticuleux garantira une meilleure biocompatibilité et une densité maximale.

Documents à télécharger

Caractéristiques techniques du Baltic 50

Mode d'emploi du Baltic 50